Image de Enis Yavuz

Le bruxisme

Le bruxisme est le fait de grincer ou de serrer les dents en dehors des phases de mastication ou de déglutition. Les conséquences sont mineures lorsque le phénomène reste occasionnel mais, s'il persiste, les dommages peuvent être irréversibles.

Dents usées, sensibles ? Douleurs musculaires et crispations de la mâchoire au réveil ? Vous souffrez peut-être de bruxisme. Caractérisée par un grincement intempestif des dents, le jour ou la nuit, cette pathologie souvent liée au stress toucherait près de 6 % des Français.

DÉFINITION :

Le bruxisme concerne autant les enfants que les adultes. Il peut se manifester la journée ou la nuit. Lorsqu'il est diurne, la personne est consciente de la pression qu'elle exerce sur ses dents. La volonté suffit donc à détendre la mâchoire. Mais dans 80 % des cas, le bruxisme est nocturne et cela pose davantage de problèmes.Dans ce cas, le conjoint se plaint du bruit et au réveil, le bruxomane se plaint de tensions musculaires au niveau des masseters, de crampes , de migraines...

Deux causes peuvent expliquer les cas de bruxisme : les troubles occlusaux et le stress. Lorsque les dents sont mal alignées ou que quelques-unes sont absentes, le contact entre les dents est instable et le patient se dit "gêné". Par réflexe, il a tendance à frotter et à serrer ses dents pour user les dents qui le dérangent.

CONSÉQUENCES :

Lorsqu'il est chronique, le grincement des dents provoque de graves dommages sur la denture et sur les mâchoires. Les conséquences sur les dents sont l'usure, pouvant aller jusqu'à l'atteinte des nerfs voire une fracture des dents. Survient alors une sensibilité accrue aux aliments acides ou sucrés et aux changements de température. 

Les gencives et la mâchoire peuvent ,elles aussi , subir des modifications résultant d'une adaptation aux pressions exercées. Dans les cas les plus sévères, cela peut même changer l'apparence du visage.

La confection d'une gouttière nocturne peut être envisagée afin de protéger les dents en empêchant les mâchoires de se toucher.  Il convient également  de diminuer tous les facteurs de stress, d'anxiété, de réduire les aliments contenant de la caféine et de relaxer sa mâchoire en la massant avant le coucher.

Souriez, vous êtes soignés !