Rechercher

Gestion d’un cas simpled’encombrement pour débuter avecle Système Invisalign Go

Introduction


De nombreuses compagnies dentaires ont mis sur le marché leur système

d’aligners orthodontiques à destination des omnipraticiens.

Align Technology a fait figure de pionnier en la matière avec son produit :

Traitement Invisalign Go. C’est un outil de choix à utiliser pour la

correction de troubles orthodontiques mineurs ou pour aligner des dents

avant un traitement de réhabilitation pluridisciplinaire plus complexe

associant parodontologie, éclaircissement, composites, overlays, facettes,

couronnes, bridges, implants...


Le gradient thérapeutique de Gil Tirlet et Jean-Pierre Attal débute par

l’orthodontie, grâce à cette dentisterie minimalement invasive liée aux

progrès de l’adhésion, aux aligners quasi invisibles et à l’avènement du

digital, notre pratique est en pleine révolution et nos paradigmes de soins

ont drastiquement changé. Nous pouvons donner ou rendre le sourire à

nos patients sans mutiler leurs dents, ce qui nous vaut une

reconnaissance et un retour émotionnel très touchants. Ces patients

retrouvant, avec leur nouveau sourire, une confiance en eux, génératrice

de bien-être physique et psychologique.


Comme pour tout traitement, écouter et entendre son patient, comprendre ses motivations, ses souhaits et tenter d’y répondre avec une palette de propositions les plus conservatrices et biomimétiques possible

sont les clés de la réussite.


Le patient, lui, doit comprendre et adhérer à son traitement, en être acteur

et porter ses gouttières le temps demandé. Nos explications doivent être

donc claires, convaincues, convaincantes et comprises car la stricte

observance des consignes est indispensable.


S’il est toujours plus confortable pour un praticien de gérer toutes les

étapes d’un même traitement, le patient, apprécie également d’avoir un

interlocuteur unique qui le prend en charge.


L’étude complète du cas comprenant l’anamnèse le diagnostic,

l’établissement du plan de traitement et la connaissance de nos limites en

fonction de notre expérience, nous incitera à adresser les cas complexes

à nos orthodontistes référents plus chevronnés.


L’avis de l’orthodontiste peut d’ailleurs être pris avant de commencer un

traitement d’alignement car toute thérapeutique ne doit jamais

compromettre les chances du patient. Il est également possible de référer

un patient, si après examen du plan de traitement virtuel, il s’avère que le

cas est plus difficile que prévu à gérer.


Le cas étudié


Le cas présenté ici est un cas simple pour débuter avec l’utilisation

d’aligners en omnipratique, il s’agit d’une patiente de 30 ans.

Motif de consultation : cette jeune femme ne supporte plus le décalage de

ses incisives supérieures ni son encombrement inférieur. Il s’agit d’une

récidive, elle a déjà eu un traitement multi attaches à l’adolescence.


Doléances : elle est demandeuse de facettes et de couronnes pour

réaligner ses dents antérieures. Nous lui proposons un traitement

orthodontique Invisalign Go bien plus adapté à son cas que de la prothèse

fixe. Nous arrivons à la convaincre en mettant en avant le coté non

mutilant, simple, quasi invisible, confortable, peu contraignant et

relativement court de cette thérapeutique.

Nous insistons également sur la nécessité d’une contention qui sera partie

intégrante du traitement.


Évaluation du cas



L’évaluation de cas prenant en compte différents paramètres est « au vert

» : le traitement est donc possible et réalisable en toute confiance.


L’examen exo buccal montre une légère augmentation de l’étage

inférieur, des lèvres charnues, un bon tonus musculaire et une posture de

repos.


À l’examen fonctionnel, on note une déglutition et une respiration

normales, un chemin de fermeture sans déviation. Il n’y a pas de

parafonction. La patiente ne souffre pas de pathologie articulaire.


Psychologiquement, la patiente est sympathique, agréable, motivée et

compliante.


L’examen endo buccal objective une bonne hygiène bucco dentaire, des

dents en excellent état et un parodonte sain mais pas très épais. Il n’y a

pas de souci de freins lingual ou labiaux. Les dents de sagesse sont en

place et ne posent pas de problèmes.


Vertical : recouvrement incisif normal.


Transversal : un encombrement maxillaire et mandibulaire notamment et

des arcades en U un peu« accidentées » au niveau antérieur. Un décalage des milieux inter incisifs, les axes des incisives etcanines à corriger.


Sagittal : une classe I d’Angle Canine et Molaire droite et gauche,

surplomb horizontal normal.



Radio panoramique




Spécifications du traitement





L’examen du ClinCheck (plan de traitement virtuel) est primordial ; il

faut effectivement bien le détailler et le modifier jusqu’à l’obtention des

résultats souhaités, et ce, toujours en adéquation avec les données

biologiques, structurelles, parodontales et esthétiques.

Nous devons tenir compte des mouvements effectués et de leur «

innocuité » sur le parodonte. Pour cette patiente : nous avons limité la

vestibuloversion et l’expansion et privilégié une réduction interproximale.


La patiente, enchantée par la visualisation du résultat grâce au plan de

traitement virtuel retenu a accepté notre proposition : elle promet de

porter ses gouttières avec assiduité. Le plan de traitement validé

comporte 20 aligners qui seront portés 10 jours chacun pour réaligner les

dents sur les arcades et remettre en place les milieux.


Nous avons pris le bord libre de la 21 en référence puisque nous

envisageons une coronoplastie du bord

libre de la 11.

Le stripping ou réduction inter proximale est peu invasif de 0.2 à 0.3 mm

soit au total 3 mm réparti de la

16 à la 26 pour le maxillaire et 0.6 mm à la mandibule réparti entre 31-32

42-43 et 43-44.

Cette réduction interproximale a eu lieu à des phases différentes du

traitement, car compte tenu de l’encombrement initial, nous n’avons pas

voulu abîmer les faces vestibulaires des dents à limer et avons préféré

décaler certains strippings.

Nous avons pris soin de coller (avec beaucoup de rigueur) des taquets

optimisés pour avoir des forces de rotation (entre autres) adaptées, et des

taquets d’ancrage supplémentaires au niveau molaire.



Suivi de traitement : la patiente est revue toutes les 4 gouttières et iTero,

notre caméra optique, nous permet de valider que l’évolution du

traitement est conforme au ClinCheck.

Les rendez-vous de contrôle nous permettent de nous assurer de la

bonne durée de port des aligners, de leur enfoncement et ajustement, de

l’intégrité des taquets en place et du déplacement des dents dans le bon

sens.


Empreinte optique en début et en cours de traitement



Évaluation de la progression avec iTero




Photos prises à la fin du traitement Invisalign Go et avant les finitions



Finitions de traitement : elles étaient très simples dans ce cas, nous

avons réalisé une équilibration, un éclaircissement flash, une plastie

gingivale au niveau de la 12 (le jour des photos), des composites sur 12 et

22 et une coronoplastie de la 11. Nous n’avons pas eu recours à des

aligners supplémentaires.

Nous avons également réalisé des gouttières de contention type Vivera et

en avons fourni 3 jeux à la

patiente. Les consignes de port sont : 15 à 20 heures par jour pendant 6

mois (puis toutes les nuits les

6 mois suivants). Par la suite, la patiente pourra les porter une nuit sur

deux si tout est stable : nous

conseillons une contention à vie.



Résultats du traitement et photos de fin de traitement




Conclusion

La patiente est ravie du résultat obtenu : nous avons répondu à sa

demande à l’aide d’un traitement rapide et conservateur.

Avec la mode des selfies et des réseaux sociaux, la demande spontanée

de patients bien informés en quête de traitements simples et courts pour

améliorer leur sourire est grandissante. Intégrer le Système Invisalign

Go dans notre omnipratique nous ouvre de nouveaux horizons en

nous incitant à travailler de manière moins invasive et en respectant, voire,

en restaurant les critères esthétiques, structurels, fonctionnels,

biologiques et parodontaux.

Nous devenons encore plus « ortho-conscients » en utilisant le Système

Invisalign Go car ce traitement est réservé aux adultes, aux cas simples à

modérés d’encombrement, d’espacement ou de malpositions. Nous

pouvons l’utiliser également pour faciliter l’hygiène bucco dentaire de

patients chez lesquels les malpositions favorisent l’accumulation de

plaque, recréer de l’espace en vue de pose d‘implants, préalablement à

des reconstitutions ou restaurations par composites, facettes, couronnes

ou avant des réhabilitations complètes.

La réussite sera conditionnée par l’écoute des doléances du patient, la

pose du bon diagnostic, des objectifs réalisables et une stratégie de

traitement en adéquation.

Il faut bien évidemment garder la maîtrise des plans de traitement virtuels

car notre sens clinique et notre observation du patient dans sa globalité

restent au centre de la réflexion à mener en tant que praticien.



Docteur Corinne Attia

Exercice privé à Lyon

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site invisalign-go.fr


2 vues0 commentaire